• Le prénom et le nom de l’enfant : c’est le meilleur moyen de n’oublier personne ; une petite liste accrochée à proximité du téléphone permettra de cocher les réponses au fur et à mesure de leur arrivée.

• La date, l’heure et la durée de la fête. Selon l’âge des enfants, les modalités changent. La durée de la fête s’allonge avec l’âge ! Pour les tout-petits, ne dépassez pas une heure trente à deux heures. Puis étendez vers les trois, quatre heures ou plus si le cadre dépasse la simple fête d’un après-midi.

• Le lieu de la fête ou de rendez-vous pour panir ensemble vers une autre destination : indiquez l’adresse précise, le numéro de code, de l’escalier, de l’interphone. Prévoyez un plan et n’oubliez pas d’indiquer votre numéro de téléphone.

• D’autres précisions particulières : si vous organisez une activité nécessitant déguisements, vêtements chauds ou que l’on peut salir, un déplacement, du matériel, etc.

• La date de réponse souhaitée : c’est très pratique et cela vous permet de vous organiser. Vous éviterez à votre enfant certaines déceptions. Mais ne vous inquiétez pas, il y aura certainement des coups de téléphone à donner au dernier moment pour savoir si le petit Richard vient finalement !

• La cane comportera une illustration, de jolies couleurs parce que c’est plus gai, surtout si elle est faite par votre enfant ! Mais il en existe de très jolies, proposées dans les programmes d’ordinateur et qui plaisent aux enfants. Et cette présentation donnera un avant-goût de cet anniversaire et du thème choisi.

• Les invitations peuvent être faites par téléphone ou courrier électronique si l’on reste dans un cercle proche et intime, ou si l’on est un peu en retard, mais rien ne vaut une invitation papier !

Commentaires