• Pour ce qui est des invités choisis ou imposés par les parents : le grand frère ou la petite sœur, la vieille cousine, la voisine dont les parents ont bien des soucis en ce moment, le fils du patron (!), notre position est : « Non ! » C’est son anniversaire, pas le vôtre, et l’enfant invité de force se sentira en porte-à-faux. Vous serez sans doute assez surpris des choix de votre enfant, celle qui semblait bonne copine pour la vie est soudain clairement oubliée et cet autre dont vous n’aviez jamais entendu parler fait partie de la liste. L’amitié est un sentiment compliqué, pour nous comme pour nos enfants, mais eux sont en plein apprentissage des relations sociales. Et certains refuseront l’invitation pour ne pas avoir à « rendre » !

• Il ne vous reste plus qu’à faire la liste des invites en prenant des renseignements précis sur le prénom et le nom de l’enfant et celui de ses parents.

Commentaires