• Sans tout organiser à l’avance, il est bien d’avoir en prévision un petit programme à appliquer à la carte pour pallier une éventuelle baisse d’énergie ou une trop grande excitation. Prévoyez une animation organisée.
• Variété des styles de musique : comme nous l’avons vu, un choix large permet à la fois de plaire au plus grand nombre et de faire découvrir des musiques inconnues, de surprendre. Pensez à jouer sur les rythmes, alternez les musiques lentes et les musiques plus dynamiques.
• Prévoyez des moments où l’on ne danse pas forcément : vous trouverez plus loin des propositions de jeux que l’on peut pratiquer en musique, pour relancer l’attention et permettre à tout le monde de participer.
• Les enfants ont peut-être besoin de calme. Soit vous avez préparé un coin tranquille, loin de la piste de danse, soit vous prévoyez des moments sans musique pour reposer les participants, après le gâteau, par exemple.
• Les enfants ont souvent quelques jeux ou sketches à proposer, avant de retourner sur la piste. Ils relanceront d’eux-mêmes la danse, car le plus difficile est de les arrêter !

Commentaires