À quelques exceptions près, les anniversaires se déroulent avec le même enchaînement de séquences. Chacun les adaptera selon ses propres rites, mais la grille est assez simple, comme nous allons le constater ici.

Jeux et enjeux

Dans une fête pour enfants, il est nécessaire de créer un rythme, les activités dynamiques succédant aux activités calmes. C’est pour cela qu’il est bien d’avoir sous le coude une série de jeux qui permettront de maintenir une ambiance sans risque d’ennui et de canaliser les énergies. En effet, le jeu permet non seulement de s’occuper, mais aussi de partager avec autrui, réfléchir, maîtriser ses instincts (accepter de perdre !) et de vivre les règles de vie avec les autres. C’est bien dans cet esprit que nous vous proposons de nombreux petits et grands jeux dans les pages qui suivent.

Les différents temps d’un anniversaire

Globalement, on peut découper l’après-midi en sept temps distincts.
•L’accueil des invités: 1/2 heure. On se salue, se présente, fait connaissance, on apprend comment la suite va se dérouler, on repère les lieux et les règles de vie. On dépose son petit cadeau.
• Le temps des jeux dynamiques à l’intérieur ou à l’extérieur entre: 00 et 1 h 30. On crie, on chante on bouge, on s`amuse en  étant tous ensemble à l’occas.on de cet anniversaire.
• Le goûter : 1/2 heure. On revient à la maison ou autour de la table, c’est le moment du gâteau et de l’ouverture des cadeaux. On mange, on boit, on est un peu ému, on fête vraiment le roi ou la reine du jour. On dit combien on est content ou touché, on prend des photos…
•Retour au calme: 1/2 heure, avec un petit jeu, un moment de discussion tranquille autour des cadeaux…
• Un dernier petit jeu, une chanson ou une autre surprise pour finir sur un moment fort avant le départ : 1/2 heure à 3/4 heure.
• Le temps des au-revoir : 1/2 heure. On remercie tout le monde, les parents peuvent partager le verre de l’amitié et emporter un reste du gâteau.
• Et, quand tout le monde est parti, on prévoit le temps du rangement: 1/2 heure, minimum !

L’accueil des invités

• Ce moment peut être plus ou moins long selon l’âge des participants. L’heure d’invitation étant la même pour tout le
monde, il est probable que tous arrivent en même temps ou que les arrivées se succèdent sans répit. Il faut donc accueillir les parents et s’occuper des enfants qui arrivent : prendre leurs manteaux, les diriger vers le lieu de la fête pour qu’ils soient pris en main directement par les autres enfants. Dès l’instant où ils entrent, les enfants doivent être plongés dans l’ambiance chaleureuse de la fête avec un espace à leur disposition. Évitez qu’ils ne stationnent à
l’entrée, veillez à ce qu’ils s’intègrent rapidement dans le groupe. Ce temps des retrouvailles est un moment joyeux souvent assez calme.
• Si les enfants ne se connaissent pas, un joli petit carton, muni dune épingle de nourrice, aux couleurs de la fête, pourra avoir été préparé à leur intention.

Le temps des jeux dynamiques

• Les enfants sont tout à leur joie de se retrouver. C’est le temps fort au niveau de l’énergie ; ils ont envie d’être ensemble et de jouer. C’est le moment de leur proposer des activités dynamiques : un grand jeu ou une série de petits jeux. Un grand jeu prendra un peu plus de temps de préparation, mais les occasions d’y participer sont de plus en plus rares.
• Si vous choisissez des petits jeux, observez le groupe : veillez à ce que l’intérêt ne retombe pas ou canalisez l’énergie ! Que l’on soit à l’intérieur ou à l’extérieur, il existe nombre de jeux que vous trouverez dans ce livre : jeux d’adresse, danses, jeux de piste, enquêtes, courses diverses, défilé de mode… Vous pouvez organiser des suites de jeux dans le même style (danse, statues dansées, concours de danse) si le groupe est dynamique, ou bien varier (certains jouent, les autres observent) s’ils se fatiguent vite.

Le temps du goûter

Le moment du goûter est aussi généralement celui de l’ouverture des cadeaux. Le goûter est attendu et bien mérité – après l’effort, le réconfort ! c’est lui qui donne tout son sens à la fête, et puis il y a le rite des bougies que l’on souffle. Ce moment est plutôt reposant, les enfants sont assis et discutent tranquillement, souvent ils ne mangent pas beaucoup.

Retour au calme

C’est le moment de proposer des jeux calmes : jeux de mots, jeux de société, etc. Les enfants apprécient de se retrouver par deux ou par trois, histoire de jouer plus traquillement et d’avoir le temps de communiquer plus personnellement. Rien ne vous empêche de faire une partie avec un ou deux enfants qui se retrouvent un peu seuls ou de leur demander un coup de main pour mettre en place la luite.

Un dernier petit jeu

L’énergie revient vite (à cet âge, ils récupèrent plus vite que nous !), et puis on n’a pas envie de se quitter comme fa ! Souvent, c’est le moment où l’on se remet à danser pour les plus grands, mais c’est aussi l’occasion de l’arrivée d’une surprise : un spectacle improvisé, une petite chorale en l’honneur de votre enfant, une séance de dédicace, une pêche à la ligne pour les petits ou, pourquoi pas, un ballon prisonnier, un cache-cache dehors ou une séance de balançoire?

Le temps des au-revoir

Les parents viennent chercher leurs enfants. C’est un moment d’effervescence. Certains ne s’attardent pas, d’autres apprécieront un verre de jus de fruits et un morceau de gâteau… Et c’est l’occasion de faire plus ample connaissance. Pour les petits, il est utile de bien marquer par un jeu ou une chanson que la fête est terminée et que l’on va tous se quitter.

Le temps du rangement

Bon, là vous n’avez pas besoin de nos conseils…

Commentaires