À partir de 10 joueurs

Matériel nécessaire : du petit matériel à préparer à l’avance, des feuilles de papier et des crayons.

But du jeu
Voici un grand jeu qui a comme particularité de proposer une circulation individuelle des joueurs, la stimulation venant du fait que les participants se croisent, peuvent s’observer, mais ne se confrontent jamais. Chacun est alors un véritable acteur du grand jeu, progressant au rythme qui lui convient.

Déroulement de la partie
• Entre 12 et 30 postes sont répartis dans différents lieux (en fonction de la place et de l’encadrement).
• Soit on décide de mettre tous les postes les uns à côté des autres, par exemple tout autour de plusieurs tables ; soit les postes sont dispersés dans l’appartement ou dans la maison et les trouver fait partie du jeu.
• Chaque joueur est muni dune feuille de route. Il doit, dans Tordre qui lui convient, à son propre rythme, se présenter à chacun des postes pour exécuter la consigne demandée.
— Soit chaque poste est tenu par un adulte qui fait passer l’épreuve et en détermine la réussite ;
— Soit chaque poste est libre : il n’y a qu’une feuille avec les consignes et le petit matériel nécessaire. Il faut que 2 joueurs se retrouvent ensemble, chacun fait passer l’épreuve à son partenaire et le note. Puis les 2 joueurs échangent leurs rôles (pour certaines épreuves, les joueurs l’accomplissent ensemble, l’un devant marquer des points
sur l’autre).
— Soit chaque joueur passe tout seul son épreuve et se note, mais ce n’est amusant que si les joueurs sont très proches dans l’espace ; le meneur de jeu peut réexpliquer les consignes mal comprises ou régler la circulation.
• Quand le joueur est passé à tous les postes, il remet sa fiche à l’organisateur, qui compte les points.
• Il est indispensable de bien expliquer :
– que l’on ne passe qu’une seule fois à chaque épreuve ;
– qu’à chaque fois le matériel doit être remis soigneusement en place pour le prochain joueur ;
– que le parcours doit se faire seul et que l’on ne doit jamais se retrouver deux fois avec le même partenaire.

Pour la fiche de route
Prévoir une feuille de route par personne, sur un petit bristol léger.

Nom du joueur :

Nº de l’épreuve Partenaire Nombre de points

Autant de rangées que de postes.

Préciser que Ton peut passer les épreuves dans n’importe quel ordre.
• Soit indiquer dans Tordre les numéros des épreuves sur la fiche pour que les joueurs n’en oublient aucune. Entourer dans ce cas le numéro de départ, différent pour chacun, pour éviter les bouchons dès le départ.
• Soit ne mettre que le numéro de la première épreuve.

Prévoir à chaque poste
• Un panneau bien en vue, avec le numéro de l’épreuve et la formule : n’oubliez pas de noter le numéro de l’épreuve sur votre feuille de route et de vous noter entre 1 et 5.
• La consigne du jeu, éventuellement le modèle. Indiquez si le jeu doit être fait ou défait après l’épreuve.
• Un crayon ou un stylo-bille accroché à une ficelle.

Durant la partie
• Deux ou trois adultes, grand frère ou grande sœur, peuvent se balader dans le jeu pour voir si tout se passe bien.
• On peut également prévoir des postes volants permettant de désengorger les embouteillages et se promenant avec une liste de devinettes, charades et autres questions.
• Bien expliquer que, lorsque le jeu est fini, on doit remettre sa fiche à quelqu’un de précis.
• Organiser une remise de prix avec des petits cadeaux, par exemple une bourse avec des pièces en chocolat. Prévoir un prix du fair-play, de la camaraderie ou de la ténacité.

Le petit truc
Soigner la présentation du jeu. Le plus simple est de récupérer autant de boîtes à chaussures que d’épreuves. Notez en grand sur le couvercle le numéro de l’épreuve et en petit le nom de l’épreuve. Rangez le matériel correspondant dans chaque boite et ajoutez le crayon et la ficelle. Collez la consigne du jeu à l’intérieur de chaque couvercle. Une dernière boîte permettra de ranger les fiches de route et la liste des épreuves. L’ensemble des boîtes sera rangé afin d’être réutilisé pour une partie future.

Commentaires