• Il est toujours intéressant de s’informer sur les coutumes que Ton trouve dans le reste du monde. En voici quelques-unes :
— En Inde, la fête du printemps a lieu début mars.
— Au Japon, la fête des poupées est le 3 mars et le jour des petits garçons le 5 mai.
— En Turquie, la fête de l’Indépendance est le 23 avril.
— Pour les musulmans, la fin du Ramadan est l’occasion d’une grande fête où les femmes confectionnent une multitude de petits gâteaux.
— Au Vietnam, la fête de la Lune se déroule en automne.
— Et il y a aussi les fêtes de l’hiver : Sainte-Lucie (13 décembre, Scandinavie), Saint-Nicolas (6 décembre, Europe centrale et du Nord), Hanoukka (fête juive des lumières en décembre), le nouvel an chinois, N’cwaka (fête africaine des moissons en Zambie qui célèbre en février la bonne fortune de la tribu).
• À chacun de choisir un objet, une histoire ou un conte, une friandise en rapport avec l’événement ou son pays d’origine : un accessoire de costume traditionnel, un objet familier, le texte d’une chanson ou d’une poésie.
• Il existe beaucoup d’ouvrages concernant les coutumes des autres pays. Les magazines consacrent souvent des articles à l’occasion d’une fête particulière. Mais on prendra garde à ne pas mal interpréter une tradition ou une coutume familiale que l’enfant pourrait percevoir comme caricaturée par un étranger. Le plus simple est d’en discuter avec l’enseignant ou les parents de l’enfant, en toute simplicité.

Commentaires