• « Promis, on fera quelque chose pour ion anniversaire !  » Trop tard, vous avez promis, donc plus question de revenir en arrière et d’ailleurs vous avez déjà commencé à y réfléchir !
• Vous avez également discuté avec quelques parents, vous vous êtes souvenu de ce que l’on faisait chez vous du temps où vous étiez petit. Oh, ce n’est pas si loin que ça ! Et maintenant vous avez compris : il faut faire le bon choix.
• Les pages qui suivent vont vous aider à affiner tout cela avec des exemples précis. Il va être question de planification, de lieu, de temps, d’investissement et de vos envies particulières. Du genre : « Je ne voudrais surtout pas que ce soit… » ou « J’aimerais vraiment réussir à… ».
• Et comme, nous avons essuyé les plâtres (enfin, c’est une image, il était plutôt question d’essuyer des traces de confiture ou de maquillage !), croyez-le, tout ce qui suit, c’est du vécu ! Rien de tel que l’expérience sur le terrain pour vous donner une petite idée de ce qu’il faut faire et ne pas faire. Après, débrouillez-vous, ce sera sûrement très bien !

Quatre options principales

• L’anniversaire intime. Petit effectif, complicité, simplicité et grandes joies.
• L’anniversaire grande fête. Plus on est de fous, plus on rit ! Moment exceptionnel, ça bouge, ça rigole et ça laisse de sacrés souvenirs à chacun.
• L’anniversaire à la bonne franquette. On pousse un peu les meubles, on s’organise et tout se passe « chez nous », souvent avec la famille présente.
• L’anniversaire pleine nature. On profite du fait d’avoir une maison avec un jardin ou l’on organise une sortie à l’extérieur avec transport, pique-nique et grand jeu.

Et Ion croise les options

Les quatre options peuvent se croiser, voire se conjuguer. Et ça donne déjà une direction, un fil rouge et un objectif à atteindre. Maintenant, il suffit d’ajouter d’autres paramètres pour faire votre petite cuisine, et le squelette de cet anniversaire sera clairement défini. Allez, on continue pour donner corps à tout cela.

Commentaires