• Une coutume d’origine nordique veut que l’on réserve toujours une part de repas au cas où se présenterait un étranger de passage. Une assiette en plus à table, un bol de soupe chaude posé sur le rebord de la fenêtre et, surtout, la porte ouverte, symbole d’un esprit d’accueil et de générosité.
• Alors, pour l’invité surprise, le copain du copain que l’on n’avait pas prévu, la petite voisine qui frappe à la porte et à qui l’on propose de rester, l’ami qui s’est libéré contre toute attente, prévoyez toujours un petit cadeau en plus.
• C’est sympathique et rassurant pour celui qui arrive de façon impromptue. Certaines traditions ou rites méritent d’être perpétués.
• Tout comme nos amis Melchior, Balthazar et Gaspard, nos fameux Rois mages, la coutume de l’hospitalité et du partage contribue à construire l’histoire collective dont nos enfants sont aussi les acteurs.

Commentaires